Le salaire socialisé comporte trois facettes :

1- Il est constitué d’un revenu direct qui permet au salarié de répondre à ses besoins, se nourrir, se loger, etc.

2- Il est constitué d’une part indirecte, la cotisation sociale, qui est mutualisée pour répondre aux risques sociaux (au sens de la Sécurité sociale) : santé, chômage, retraite, parentalité.

3- Il est la reconnaissance sociale de la qualification, avec un talon, le SMIC, qui est le salaire d’un travailleur sans qualification. La cotisation sociale est une part intégrante du salaire, la baisser ou la moduler, c’est baisser ou moduler le salaire.