Communiqué : Salaires, les travailleurs de SEPPIC mobilisés et en grève !

0
76

Suite aux Négociations Annuelles Obligatoires qui se sont déroulées fin 2021, une enveloppe d’augmentations de 2,5% de la masse salariale a été décidée par l’employeur SEPPIC*

La CGT SEPPIC en intersyndicale avec les organisations syndicales CFDT, CFE CGC, FO ont refusé à l’unanimité de signer cet accord dont elles estiment la teneur bien trop faible, à un moment où les conquis sociaux sont eux aussi mis à mal.

Alors que le prix des loyers, les tarifs de l’électricité, du gaz, comme ceux de nombreux produits de première nécessité explosent, le reste à vivre issu du salaire diminue pour la grande majorité des travailleurs.

Au vu des résultats réalisés par la société depuis des années avec 252 millions d’euros de chiffre d’affaire et 49 millions d’euros de dividendes distribués en 2021, la Direction propose une enveloppe inférieure à l’indice des prix à la consommation harmonisé de 3,4% annoncé par l’INSEE.

Depuis plusieurs années, la répartition de la richesse créée par l’entreprise se détourne de plus en plus vers les actionnaires au détriment des salariés et du salaire socialisé.

Pour illustrer le durcissement du dialogue, la direction ne veut plus prendre en compte les résultats d’entreprises (une progression du chiffre d’affaires et des résultats de 2021 supérieure à 10%), ni la comparaison avec des entreprises similaires, ni le taux réel annuel de l’inflation comme base de négociation.

Dans ce contexte inflationniste, les salariés de différents établissements de SEPPIC SA, soutenus par la CGT, ont souhaité manifester leur mécontentement face à la politique salariale et sociale menée par la direction lors d’un débrayage qui a réuni plus de 160 salariés le lundi 14 février 2022 de 11h à 15h.

Cette action n’est pas isolée au sein d’AIR LIQUIDE qui connaît de nombreux mouvements sociaux à l’occasion de ces NAO 2022.

* SEPPIC SA est une filiale de la holding CHEMOXAL SA, détenue à 100% par le groupe Air Liquide.