Communiqué du 28 Mai 2018

La délégation CGT devait être reçue ce 28 mai à 10h00 sur le site de Mitry-Mory, pour entamer les négociations de sortie de conflit.

Nous avions avec l’ensemble des parties prenantes, l’objectif partagé de sortir rapidement et par le haut, du conflit qui oppose les salariés à l’employeur Air Liquide France Industrie initié depuis le 23 mai.

Malheureusement et face au refus catégorique et menaçant de la Direction d’ouvrir sa porte et d’entendre le Syndicat CGT Air Liquide de la Région Parisienne venu apporter éclairage et expertise à la négociation, les salariés grévistes soutenus par la CGT ont décidé à l’unanimité de poursuivre le mouvement de protestation qu’ils ont entamé le 23 mai pour une durée illimitée.

Ceci est la démonstration que la CGT dérange et que l’action en défense des intérêts collectifs comme individuels des salariés, par une construction précise et argumentée des revendications serait potentiellement à même de mettre au jour les failles d’un système bien huilé.

Le monde marche à l’envers, remettons le à l’endroit. Les salariés d’abord !

On ne lâchera rien !