Je soutiens KARIM, honteusement licencié par Air Liquide !

0
371

Salarié du groupe Air Liquide depuis près de vingt ans, père de famille avec un enfant handicapé, notre collègue Karim, informaticien, voit son emploi sacrifié pour un motif prétendument économique !

Comment un groupe aux 23 milliards de chiffre d’affaire et aux 3 milliards de dividendes, peut se permettre de sacrifier l’emploi d’un seul salarié pour motif économique ?

Comment les dirigeants d’un groupe comme Air Liquide, condamnés à plusieurs reprises pour discrimination syndicale, harcèlements, manquement à l’obligation de sécurité et licenciement abusif peuvent ils encore agir en toute impunité ?

Comment une direction de filiale, peut-elle exécuter de telles décisions que la morale réprouve, sans s’interroger sur le bien fondé de ce licenciement, en parfaite connaissance des conséquences pour notre collègue et sa famille ?

Si le groupe Air Liquide nous avait déjà fait le coup des plans de licenciement collectifs pour « sauvegarder la compétitivité », jamais les dirigeants n’avait osé licencier un seul salarié parmi les 300 que compte la filiale Air Liquide IT du groupe Air Liquide, sous prétexte économique.

Ce 28 Mars 2022, notre collègue dont l’ancienneté de 20 ans dans les fonctions IT/DIGITAL et le haut niveau de qualification, permettrait de pouvoir occuper un des nombreux postes ouverts au sein d’Air Liquide IT SA, vient de recevoir la notification de son licenciement pour motif économique !

Et après, à qui le tour ?

Nous avons bien du mal à comprendre les motivations de l’employeur et à croire qu’un seul salarié puisse peser aussi lourd sur la compétitivité et l’économie de l’entreprise…

Soutenu par la CGT, notre collègue a saisi l’inspection du travail. A ce jour, la justification d’un licenciement pour motif économique n’est toujours pas démontrée et l’inspection du travail a soulevé des questions d’un tout autre ordre, laissant apparaitre de possibles motifs bien plus insidieux !

Les représentants CGT d’Air Liquide IT ne sont pas restés les bras croisés et ont proposé deux solutions sérieuses, permettant à notre collègue de conserver un emploi au sein de l’entreprise. L’employeur de son côté, s’est empressé de rejeter ces propositions sous des prétextes infondés, démontrant ainsi un certain empressement à mettre fin au contrat de travail de manière brutale et scandaleuse.

En soutien à notre collègue, nous lançons un comité de soutien pour exiger la réintégration immédiate de notre collègue Karim et l’arrêt de cette procédure de licenciement infondée.

Nous ne lâcheront rien face à de possibles actes malveillants dont notre collègue serait potentiellement victime sans aucun motif !

Vous aussi. Soutenez notre collègue Karim en rejoignant notre comité de soutien !

Conformément au Règlement Général sur la Protection des Données personnelles, les données collectées dans le cadre de ce formulaire serviront à compléter la liste des signataires de la présente tribune et à recevoir les informations liées. Ces données seront conservées 90 jours par le syndicat CGT groupe Air Liquide de la région parisienne, qui aura seul accès à ces éléments. Ces données peuvent être supprimées ou modifiées à votre demande en adressant une demande via le formulaire de contact

Contact et relation presse : Bureau du syndicat