Communiqué : Explosion Air Liquide Mitry-Mory

0
376

Suite à l’explosion survenue le 25 mars 2022 sur le site Air Liquide de Mitry-Mory, le Syndicat CGT Air Liquide de la région parisienne et les élus CGT au CSE ALFI IM IDF NORD ont mené leur enquête.

A plusieurs reprises, la CGT a alerté l’employeur Air Liquide concernant la pénurie en matière de formation continue et qualifiante, pour le personnel technicien des sites de production et de maintenance. Un énième rappel a été fait avec une intervention de la CGT lors du CSE du 23 mars sur les risques pour la santé et la sécurité du personnel. La direction étant signataire de la convention collective nationale des industries chimiques ne peut ignorer ses obligations relatives au maintien des connaissances et des qualifications du personnel, par la formation continue et qualifiante, pour garantir l’employabilité du personnel, la sûreté des installations et des populations.

Les premières constatations laissent apparaitre qu’un salarié était seul au poste de travail, alors même qu’il était en formation et non habilité à intervenir sur les installations. Ainsi, la responsabilité de l’employeur serait engagée comme étant la première et la seule cause de l’accident grave qui aurait pu avoir des conséquences bien plus dramatiques !

Montreuil le 05 avril 2022


30 03.2022 2- Enquêtes CGT triple explosion de bouteilles sous pression à l'AEB de Mitry-Mory (3)(1)
1 Arbre des causes CGT Triple explosions EI Mitry-Mory (2)
Revendication CGT Sécurisation poste contrôle étanchéité AEB(1)