Les actionnaires sont les assisté.es du système ! Agissons pour une juste répartitions des richesses !

0
99

L’heure est venue de rendre aux salariés ce qui leur appartient. Malgré la pandémie, les entreprises ont réalisé d’énormes économies sur le dos des salarié.es. Nous avons travaillé sans relâche et sans nous plaindre, malgré la pression dûe à la situation inédite que nous vivions.

Depuis plus de 30 ans, dans toutes les entreprises du groupe Air Liquide, les richesses que nous produisons remontent sous forme de dividendes et de redevances pour gonfler les portefeuilles d’actions aux dépends de nos salaires bruts et de nos cotisations sociales et retraites.

Les budgets d’augmentation des salaires réduisent à mesure que les primes d’intéressement augmentent, venant alimenter la spéculation et l’individualisation des politiques de rémunération indirectes en direction des revenus du capital et au détriment de notre protection sociale, universelle et intergénérationnelle.

En 2021, les entreprises du CAC 40 ont rendu aux actionnaires près de 70 milliards d’euros sous la forme de dividendes ou de rachats d’actions, soit une hausse de 15 % par rapport au précédent record historique de 2007.

Les actionnaires, sont les seul.es assisté.es du système ! Il est temps d’inverser la vapeur !

Parallèlement, l’inflation a progressé de 5,4 % sur un an en mai 2022 : son plus haut niveau
depuis 1985.

La répartition des richesses ne doit pas se faire, uniquement, vers les dirigeants et les actionnaires. Elle doit se faire pour toutes et tous, sans distinction !

Dès le 23 Juin, le syndicat CGT groupe Air Liquide de la région parisienne appelle l’ensemble des salariés à faire entendre leurs revendications, pour des augmentations collectives des salaires, pour exiger la réouverture immédiate des NAO dans l’ensemble des filiales du groupe Air Liquide !