Communication syndicale en temps de pandémie et de télétravail

0
168

Dans l’épisode de pandémie sanitaire que nous traversons depuis plus de deux ans et du fait de l’explosion du télétravail plébiscité par une imposante majorité des salariés, beaucoup de questions se posent sur la diffusion des informations syndicales :

  • Comment continuer à informer les salariés qui sont en télétravail,
  • comment communiquer efficacement en limitant l’usage du papier et de l’encre,
  • comment s’approprier le numérique pour les communications syndicales et lors des élections professionnelles, à l’heure ou l’employeur met en place le vote électronique…

Sur ce sujet, l’ensemble des organisations syndicales restent dans l’obligation de respecter la loi.

En effet, la législation précise que la diffusion par le biais de la messagerie électronique d’entreprise n’est possible que si elle est  autorisée par l’employeur. Ce dernier peut imposer des conditions à la diffusion. Il peut notamment interdire la diffusion d’informations syndicales par un mail groupé, à destination de l’ensemble des salariés de l’entreprise.

Ainsi et même en cas d’accord avec les organisations syndicales, l’employeur pourrait être tenté d’imposer les limitations qu’il entend voir appliquées, entravant ainsi la liberté fondamental d’informer les salariés et de leur permettre de s’informer en vertu des principes constitutionnels.

En conséquence, en respect de la législation, de leurs obligations et des libertés syndicales, vos représentants CGT au sein du groupe Air Liquide ont choisi d’utiliser leur propres moyens, permettant ainsi à l’ensemble des salariés abonnés à nos lettres d’information et qui consultent régulièrement notre site internet, de pouvoir s’informer à tout moment, par tous moyens et en tous lieux, en application de leurs droits et de leur liberté constitutionnelle à le faire.

Et si vous lisez cet article, c’est que cela fonctionne plutôt bien 🙂