Un nouvel accord d’intéressement a été conclu au sein d’Air Liquide IT le 1er Juillet 2020 pour une durée de trois ans et ce, pour les exercices 2020, 2021 et 2022.

Si ce nouvel accord s’inscrit dans la continuité du précédent signé en 2017, les parties signataires l’ont conclu 6 mois après le début du 1er exercice… Cela peut surprendre et questionner, notamment du fait que les salariés auraient perdu 6 mois, durant lesquels ils n’avaient pas connaissance des critères et de la façon de les atteindre.

Cela représentera t-il un préjudice pour tous les salariés sur l’exercice 2020 ?

Durant cette négociation et au delà de la fixation des critères et du poids relatif accordé à chacun, les deux revendications principales de la CGT étaient  :

  1. Une révision de l’enveloppe d’intéressement afin de rééquilibrer le partage de la valeur ajoutée en direction du salaire
  2. Une révision de la répartition de l’enveloppe d’intéressement avec :
  • 30 % réparti de façon uniforme : pour ne pas pénaliser les salariés à temps partiel
  • 50% temps présence
  • 20% salaires (la contribution des salariés n’étant pas nécessairement proportionnelle au salaire)
Ces deux revendications n’ayant pas été entendues, c’est en accord avec ses orientations que la CGT a confirmé qu’elle ne signera pas cet accord.
Sur les 50 millions d’euros de valeur ajoutée produite par les salariés d’Air Liquide IT en 2020, moins de 250 000 euros viennent augmenter la masse des salaires alors que dans le même temps, plus d’1 millions 400 000 euros alimentent l’intéressement.
C’est sans parler des 1 millions 200 000 euros (soit la quasi totalité du bénéfice net distribuable) qui comme chaque année alimentent l’actionnaire unique : Air Liquide SA
Cette façon de faire annonce clairement la politique dans laquelle s’est engagée la direction générale du groupe Air Liquide depuis près de 20 ans, au détriment du salaire socialisé (salaire+cotisations sociales) et de notre protection sociale solidaire et intergénérationnelle.
Il est plus qu’urgent d’agir collectivement pour changer de modèle de société !