Partout en Europe nous exigeons une hausse des salaires, des pensions et des minima sociaux, parce que ce sont les travailleurs qui créent la richesse.

Alors qu’on voudrait nous enfermer dans un débat binaire opposant les pro-europe, tenant de plus de libéralisme et les contre, qui promeuvent un repli nationaliste, la CGT, avec d’autres organisations syndicales (belges, espagnoles, italiennes …) et avec la confédération européennes des syndicats, appellent à imposer notre Europe : une Europe sociale, écologique, ouverte et solidaire. Un signal fort sera envoyé en ce sens à travers l’organisation d’une grande manifestation européenne le 26 avril 2019 à 10h30, Place du Luxembourg à Bruxelles.

  • Hausse de tous les salaires contre les politiques d’austérité
  • Pour des emplois de qualité, contre la précarité
  • Pour les services publics
  • Pour la justice sociale et fiscale
  • Pour investir dans la transition industrielle et écologique partout en Europe

Au plus près des salariés, le projet de filialisation des activités finance du groupe Air Liquide en Europe organise le grand déménagement de 85 emplois notamment depuis la Belgique et l’Italie à destination du Portugal sans aucune justification économique ou sociale autre que la recherche de profits à court terme.  

Aussi, nous exigeons la mise en place d’un moratoire pour la création d’un pôle public européen de l’énergie hydrogène. A concurrence du pétrole, cette énergie doit être au service des populations, dans le cadre de la planification écologique et non au service du grand capital.

Ainsi, c’est à travers cette mobilisation organisée le 26 avril à Bruxelles, que nous imposerons d’autres choix économiques, sociaux, environnementaux et que nous assécherons les plus-values reversées aux actionnaires.

Lutter pour une Europe sociale