Nous appelons l’ensemble des salariés et des sections CGT Air Liquide de la Région Parisienne à la mobilisation la plus large possible Lundi 19 Novembre pour mettre fin à la répression syndicale dont sont victimes de nombreux salariés, Élus du personnel et membres de la CGT.

Nous dénonçons avec la plus grande fermeté les agissements menés contre notre camarade Serge DELALANDRE (Lire notre communiqué). L’acharnement conduit contre lui par une hiérarchie toxique, elle même couverte par une Direction des ressources humaines collaborationniste n’a rien d’anodin. Le fait est hautement politique et tout porte à croire qu’il s’agit en réalité d’exercer une pression sur les Élus et futurs candidats CGT aux prochaines élections professionnelles sous la forme des CSE.

Ces agissements sont délibérément soutenus par la Direction Générale du groupe Air Liquide dont nous dénonçons le mutisme et le manque de courage face aux multiples courriers et motions qui ont été adressés par nos soins depuis le mois de Septembre 2018.

Qui osera encore parler de « dialogue social » dans ces conditions ?

Si la CGT dérange, c’est bien la démonstration qu’elle remplit pleinement son mandat en défense des intérêts matériels et moraux des salariés, pour l’intérêt général contre les intérêts particuliers.

La CGT est organisée, unie et solidaire !

Elle ne lâchera rien face aux multiples attaques qui lui sont faites et qui ne sont pas sans rappeler les pires heures de l’histoire sociale de notre pays.

Ces méthodes sont d’un autre temps. Elles symbolisent à elles seules, l’incapacité des dirigeants du groupe Air Liquide à répondre aux enjeux socio-économiques d’aujourd’hui comme de demain.

Un autre avenir est possible ! A nous d’en décider !

NON A LA REPRESSION SYNDICALE