Avec 1 million de manifestants dans plus de 200 manifestations organisées ce mardi 10 décembre, c’est une nouvelle journée de mobilisation réussie alors même que cette date est apparue très récemment dans le calendrier après une première journée d’ampleur historique

Enfermé dans son déni, le Gouvernement et sa majorité tenteront de réduire l’action au seul nombre de manifestants présents dans les rues. Il apparaît clairement que l’opposition sur le fond de la réforme s’installe durablement dans l’opinion publique comme chez les salariés du groupe Air Liquide partout en France.

Ainsi, les actions de mobilisation et de grève se multiplient dans la majorité des entreprises et établissements du groupe Air Liquide (Air Liquide France Industrie, Air Liquide SA, Air Liquide Engineering & Construction, Air Liquide Advance Technologie, SEPPIC, Air Liquide IT, LVL médical, Vitalaire, …)

L’excès de communication déployé par le Gouvernement pour tenter de désamorcer la situation est un échec, force est de constater que le monde du travail, de la jeunesse et des retraité.e.s se sont de nouveau massivement mobilisés pour exprimer leur volonté de bénéficier d’un régime de retraite solidaire et intergénérationnel à l’opposé du projet présidentiel. Allant même jusqu’à entraîner la mobilisation de secteurs professionnels peu enclin à la manifestation à l’instar des syndicats de la Police Nationale.

Face au gouvernement qui programme la destruction de notre protection sociale nous ferons bloc et nous tiendrons jusqu’au retrait. Les vautours de la finance à l’image de l’américain BlackRock qui rappelons le, détient 5% du capital du groupe Air Liquide, n’auront pas un centime de profit sur le dos de nos retraites !

Au regard de cette journée, le Syndicat CGT Air Liquide de la région parisienne appelle celles et ceux qui ne se sont pas encore mobilisé à s’inscrire dans les prochaines mobilisations interprofessionnelles du jeudi 12 décembre et du mardi 17 décembre 2019

Paris, le 11 décembre 2019

 

Vous aussi si vous ne voulez pas en rester là, rejoignez-nous !

Contact presse : Bureau du syndicat, FaceBook, Twitter.