Les récentes annonces sur les augmentations salariales sont une insulte supplémentaire pour tous les salariés des filiales du groupe Air Liquide ! 

En 2018, alors que le groupe Air Liquide a distribué 1 milliard 200 millions aux seuls actionnaires soit l’équivalent de 40 000 années de travail d’un salarié rémunéré à 2500,00 euros bruts par mois ! On nous annonce des augmentations de l’ordre de 1 à 2 % qui ne couvriront même pas l’augmentation du coût de la vie et qui seront distribuées en fonction de la performance individuelle !!!

Dans toutes les filiales et depuis des années, les négociations salaires, emplois et conditions de travail sont des écrans de fumée : L’obligation de négocier les salaires effectifs, le temps de travail et le partage de la valeur ajoutée dans l’entreprise n’est évidemment jamais respectée et rien n’oblige les Directions à conclure un accord. Les Organisations syndicales sont uniquement invitées à « discuter » de la répartition de ce qu’il restera des miettes, une fois le réel partage décidé en haut lieu ! Cette année, la Direction Générale s’est même satisfaite de  vouloir donner un nouvel élan aux négociations !

Mettons dès maintenant un GRAND coup d’arrêt à ces méthodes venues d’un autre temps et qui s’organisent au détriment des salariés ! Pour exemple, seulement 0,27 % de la richesse créée par les 452 femmes et les 1519 hommes d’Air Liquide France Industrie (436 millions) sera partagée au titre des augmentations de salaire !

De plus et en sous-main, se joue la politique sociale et salariale menée depuis des décennies qui consiste à tirer l’ensemble des salariés, leurs salaires et leurs qualifications vers le bas. La CGT reste aujourd’hui la seule Organisation syndicale à porter la contestation au nom des salariés face à la Direction générale pour non application de la législation et de la convention collective nationale des industries chimiques en matière d’application de la valeur du point et des classifications !

POUR AUGMENTER LES SALAIRES, LES PENSIONS,
LES MINIMA SOCIAUX, POUR UNE SÉCURITÉ SOCIALE DE HAUT NIVEAU

C’est urgent, c’est nécessaire, c’est maintenant !!!

Le Syndicat CGT Air Liquide de la Région Parisienne appelle toutes les sections CGT et les salariés à la mobilisation et à la grève générale !

MARDI 18 DÉCEMBRE

 

Pour tous les salariés nous revendiquons à minima :

  • Des investissements pour une politique de formation qualifiante permettant le maintien des qualifications et de l’employabilité pour un déroulement de carrière conforme.
  • Des investissements en faveur de l’emploi, du handicap et pour une réelle égalité professionnelle entre les femmes et les hommes.
  • Des investissements pour le maintien et l’évolution des moyens et outils de production.
  • Une augmentation générale de 5% jusqu’au coefficient 400, 3% jusqu’au coefficient 550
  • Une revalorisation de la valeur du point et des classifications tel que revendiqué par la Fédération des industries chimiques CGT
  • La mise en place d’un réel 13ème mois équivalent au salaire brut mensuel (salaire + prime d’ancienneté)
  • La revalorisation des classifications de tous les salariés en regard des fonctions réellement exercées et en application de la législation. Cour de cassation, chambre sociale, 6 octobre 2016, n° 15–17.119 (en cas de doute sur la classification du salarié, ce sont les fonctions réellement exercées qui sont retenues)