Alerté sur la situation de 2 salariées candidates sur les listes électorales aux dernières élections professionnelles, le Syndicat CGT Air Liquide de la région parisienne met en demeure la direction de Dinno Santé, filiale du groupe Air Liquide.

Toute tentative de répression antisyndicale remet en cause le syndicalisme de luttes et de propositions, le syndicalisme indépendant qui donne une place centrale à l’expression des salarié-e-s et à la construction des rapports de force.

La liberté d’adhérer au syndicat de son choix et le droit d’expression sont des droits fondamentaux. Nous les défendrons sans relâche.

Quel que soit l’entreprise, le service, le territoire, défendre les libertés syndicales est la garantie toutes conquêtes sociales

Courrier_mise_en_demeure_Dinno_Santé