Les salariés d’Air Liquide Mitry-Mory (Seine et Marne) ont cessé le travail ce 23 mai pour une durée illimitée.
75 % des salariés ont signé la pétition pour exiger la prise en compte des revendications déposées par la CGT.
Cette mobilisation courageuse des salariés est organisée avec le plein soutien du Syndicat CGT Air Liquide de la Région Parisienne.
Depuis de nombreuses années la CGT alerte les différentes directions du groupe Air Liquide à la fois sur le plan local, national et européen en regard de la politique désastreuse qui est menée sur l’emploi, les classifications, les salaires et les conditions de travail.
Alors que le groupe Air Liquide vient d’annoncer la distribution de 54 % de la richesse produite par les salariés soit 1 milliard 200 millions d’euros, les salariés eux refusent de se partager les miettes du gâteau.
Le niveau de richesse du groupe Air Liquide est au plus haut de son histoire (20 milliards d’euros de chiffre d’affaire). La CGT appelle l’ensemble des salariés à décider et agir. Une autre politique sociale en direction de l’emploi, des conditions de travail et des salaires est possible.
Pour la CGT, ce mouvement est complémentaire aux autres mobilisations en cours, déjà programmées et celles à venir.
À ce titre, la CGT poursuivra sa démarche de rassemblement des salariés dans l’unité la plus large, à l’image de ce qui est fait dans de nombreuses professions, services ou entreprises.
Cahier de revendications des salariés Mars 2018(1)