Communiqué consortium respirateurs : La CGT s’adresse à Air Liquide, PSA, Valeo et Schneider Electric

Image ©Air Liquide

Constitué depuis le 31 mars pour produire 10 000 respirateurs en 50 jours, le consortium réunissant Air Liquide, PSA, Schneider Electric et Valeo ne doit sa réussite qu’aux seuls salariés.

Sans compter les heures ni les efforts, devant totalement réorganiser la production, les travailleurs, femmes et hommes, ont œuvré sans relâche pour l’intérêt général de la population, n’hésitant pas à mettre en jeu leur santé et leur sécurité face à l’épidémie du Covid-19. Nous leur adressons ici notre plein soutien et notre solidarité.

Dès le 10 avril, en responsabilité et avec pour objectif d’analyser la situation dans l’intérêt des travailleurs, un collectif interprofessionnel CGT réunissant les syndicats Air Liquide, PSA, Schneider Electric et Valeo s’est créé à l’initiative du syndicat CGT Air Liquide de la région parisienne.

Le 20 avril, un courrier commun a été adressé aux entreprises concernées pour que soit communiqué l’ensemble des éléments constituant le plan de prévention en matière de santé et de sécurité et, de façon non exhaustive :

  • La liste complète entreprise par entreprise des salarié.e.s participants à ce projet,
  • l’état des mesures de prévention mises en œuvre in situ et ex situ durant toutes les phases, y compris les temps d’habillage et de déshabillage, les pauses et le trajet domicile-travail,
  • les conditions contractuelles de travail et les modalités de rémunération et de compensations prévues,
  • l’ensemble des moyens mis en œuvre pour celles et ceux qui doivent travailler sur des sites différents de leur lieu de travail habituel,
  • les éléments constitutifs du plan de sortie du confinement.

Les réponses étant attendues sous 8 jours, le collectif CGT se réunira pour analyser les réponses et poursuivre le travail engagé.

Ci-dessous copies des courriers adressés le 20 avril à Air Liquide, PSA, Schneider Electric et Valeo.

Merging+Result(2)