Communiqué : Contre la #RéformeRetraite, la solidarité internationale s’organise ! #FiersDeLaGrève


Paris le 19 Décembre 2019

Les Teamsters sont solidaires des travailleurs en France en grève pour la sécurité des retraites

Nous remercions les travailleurs et syndicalistes AirGas (filiale américaine du groupe Air Liquide) pour leur solidarité en réponse à notre appel du 12 décembre. Qui de mieux placés que les travailleurs américains pour nous alerter sur les dangers de la retraite par capitalisation ?

Image Syndicat CGT Air Liquide de la région parisienne

Car c’est bien là l’objectif du gouvernement libéral Macron, sous influence du lobbying des fonds de pension. Le tour de magie du gouvernement est de faire 7 milliards de cadeaux aux plus riches pour qui Macron a prévu un nouveau régime de retraites !

Quelques Explications…

Nouveauté issue de la loi PACTE, ceux qui cotiseront pour une retraite dans une assurance privée pourront déduire de leurs impôts le montant de leurs cotisations. Au-dessus d’un salaire annuel de 120 000 euros brut, la réforme « libère » ainsi 28.29% de cotisations qui ne seront plus versés au régime général. Total 7 milliards d’euros de perte. C’est une façon de pousser les cadres et leurs milliards de cotisations dans les bras de « BlackRock » et des fonds de pensions.

Et ce n’est pas la seule arnaque car sur ces 28.28% de cotisations sur le brut (qui font 7mds /an), 60% sont en fait des cotisations patronales et 40% seulement sont des cotisations salariales. Première conséquence : en ne payant plus ces cotisations, les cadres ne vont gagner que 11.3% (28.29 × 40%) en salaire net puisqu’ils paient des impôts sur leur salaires. Après impôts, les cadres ne vont donc recevoir qu’environ 1,3 milliards à placer, s’ils le veulent, chez les « BlackRock » et consorts .

Le total a été chiffré en interne par l’AGIRC ARCO. Cela représente 4.2 milliards d’euros par an. Un cadeau égal à une fois et demi l’impôt sur la fortune déjà supprimé. Un cadeau égal à 20% du Crédit Impôt compétitivité emploi offerts aux entreprises qui ont des très hauts salaires. Champagne chez Total, Air Liquide, Sanofi et, surtout, dans les banques les assurances et autres secteurs financiers.

Mais le pire pour nous tous c’est qu’à partir de 2025, le régime général de retraite perd de son côté 7 milliards d’euros tous les ans !

Ce qui veut dire que pour la période réputée chaude pour les comptes de ces caisses, c’est à dire entre 2025 à 2040, il leur en coûtera plus de 70 milliards d’euros cumulés. Ce qui creusera d’autant le déficit que cette réforme était justement censée combler.

Ce n’est pas fini.

Ceci s’ajoute à la suppression d’une autre cotisation sociale (CET/CEG). Elle permet de payer les droits solidaires (maternité, famille, chômage…). Elle rapporte chaque année près de 3 milliards d’euros.

Nouveau déficit 45 milliards cumulés pour la période 2025 à 2040.

Contrairement au discours racoleur du gouvernement, sortir 10% des cadres du système par répartition est tout sauf une mesure de « justice sociale ». C’est un énorme cadeau à la finance qui sera cher payé par l’ensemble des salariés.

Sans retrait, pas de trêve !

Traduction :

Communiqué du 18 Décembre 2019

Les Teamsters sont solidaires des travailleurs en France en grève pour la sécurité des retraites.

Le syndicat des Teamsters est solidaire des travailleurs français et de leurs syndicats, en grève pour protester contre les propositions de réforme du système de retraite du pays. Ces changements auraient un impact négatif sur la majorité des travailleurs français.

Les réformes proposées fusionneraient les fonds destinés à divers groupes de travailleurs, augmenteraient l’âge de la retraite et modifieraient le mode de financement des pensions.

Les travailleurs américains sont confrontés à des défis similaires et les Teamsters ont été une voix de premier plan dans la recherche de solutions pour renforcer la sécurité de la retraite des travailleurs américains.

«Les 1,4 million de membres du syndicat des Teamsters sont solidaires des travailleurs en France qui recherchent un système juste et entièrement financé pour protéger les retraités», a déclaré Jim Hoffa, président général des Teamsters. «Que ce soit en France, aux États-Unis ou ailleurs dans le monde, les travailleurs méritent de pouvoir prendre leur retraite avec dignité après des années de dur labeur.»

Fondée en 1903, la Fraternité internationale des Teamsters représente 1,4 million d’hommes et de femmes travailleurs aux États-Unis, au Canada et à Porto Rico. Visitez www.teamster.org pour plus d’informations. Suivez-nous sur Twitter @Teamsters et «aimez-nous» sur Facebook à www.facebook.com/teamsters.