#CGT Industries Chimiques : En lutte pour le maintien et la garantie des droits !

Les représentants patronaux de FRANCE CHIMIE ont surpris l’ensemble des Organisations Syndicales au matin de la paritaire de négociation des points non dérogeables de notre Convention collective par les entreprises (Conditions de travail, Hygiène, Santé, Sécurité, Risques professionnels, etc…) ; Enfin sur la forme…

Ce projet d’accord fait toujours la part belle aux possibilités de déroger à l’accord de branche pour les entreprises qui le désirent.

La chambre patronale maintient sa volonté de permettre aux entreprises de réduire le nombre de repos compensateurs pour le travail de nuit (actuellement un maxi de 3 par an). De même, elle refuse d’inscrire dans cet accord les dispositions spécifiques de notre Convention concernant les femmes enceintes.

La CGT, dans sa recherche permanente de garantir les droits des salariés et d’en gagner de nouveaux, reste sur la position initiale défendue avec FO, CFE-CGC : Transposer la Convention collective à droits constants, comme les représentants patronaux s’y étaient engagés.

Circulaire chimie COMPTE RENDU PARITAIRE DES 29 ET 30 11 2018