Pour des revendications et actions communes avec les #GILETSJAUNES

Manifestation CGT 1er Décembre 2018 - Photo CGT Air Liquide région parisienne

Une colère légitime s’exprime en France, contre l’austérité économique que subissent les travailleurs, les retraités, les privés d’emplois, les étudiants, alors qu’une infime minorité de la population tire les profits de cette austérité.

Les salariés du groupe Air Liquide ne sont pas épargnés. Avec un dividende d’1 milliard 200 millions distribué en 2018 au détriment des salaires, de l’emploi et des conditions de travail, soit l’équivalent de 60 000 années de travail pour un salarié du groupe rémunéré au salaire minimum, nombreux sont ceux qui ce 1er Décembre ont revêtus eux aussi leurs gilets jaunes ou rouges afin de faire entendre leurs revendications.

1er Décembre – Place de la Bastille – Photo CGT Air Liquide région parisienne

Leurs exigences sont légitimes, elles sont souvent identiques à celles qui sont portées par la CGT dans les entreprises où nous sommes présents, tout en faisant la clarté sur nos revendications qui ne sont en aucun cas celles de l’extrême droite :

 

  • Baisse drastique des taxes indirectes (TVA, TICPE..) jusqu’à leur suppression
  • Suppression de la CSG et son remplacement par une cotisation sociale
  • Rétablissement immédiat de l’ISF (impôt sur la fortune)
  • Augmentation générale des SALAIRES, des PENSIONS et du SMIC.
  • Les 32 heures maintenant, avec embauches correspondantes,
  • Abrogation des ordonnances Travail et des lois de destruction sociale.

Ce 1er Décembre marque une première étape

CONTINUONS LA MOBILISATION DANS LES ENTREPRISES COMME DANS LA RUE FACE À CEUX QUI NOUS PIÉTINENT DEPUIS TROP LONGTEMPS