Négociations #AirLiquide IT – Égalité Professionnelle – Handicap – Droit à la déconnexion


Section CGT Air Liquide IT SA – 22 Octobre 2018

 

Les négociations au sein d’Air Liquide IT SA relatives à l’égalité professionnelle, au handicap et au droit à déconnexion ont été initiées fin 2017. Depuis, face au silence de la Direction et ne voyant venir aucune actions concrètes, les organisations syndicales ont demandé l’ouverture de nouvelles négociations en 2018.

Lors de cette nouvelle phase de négociation, la CGT a porté l’ensemble des revendications des salariés.

Egalité professionnelle, de carrière et de salaire

  • Nous avons exigé un engagement de la Direction a mettre en oeuvre un plan de suppression des écarts de rémunération entre les femmes et les hommes et de pouvoir justifier annuellement par des éléments objectifs et vérifiables les écarts qui persistent.
  • De lutter contre les inégalités de carrière en renforçant et en rendant obligatoire les indicateurs permettant d’identifier et de supprimer les mécanismes de plafond de verre.
  • Assurer la mise en œuvre de la loi qui prévoit un salaire égal pour un travail de valeur égale par une juste reconnaissance salariale des qualifications et des compétences dans les classifications tout en revalorisant l’ensemble des métiers à prédominance féminine (gestion administrative, assistanat aux travaux de Direction…)
  • Poursuivre les actions engagées en faveur de la mixité des métiers notamment lors des actions avec les filières scolaires et universitaires. De l’école à l’entreprise, lutter contre les stéréotypes de genre, notamment par des formations dédiées.

Parentalité partagée

  • Mettre en place un temps de travail et une organisation du travail permettant à toutes et tous une bonne articulation de leur vie personnelle et professionnelle.
  • Améliorer les conditions de prise et de rémunération du congé parental et encourager la prise du congé parental comme du congé paternité
  • Développer les lieux d’accueil accessibles pour la petite enfance et répondre aux problèmes liés à la perte d’autonomie.

Violences sexistes et sexuelles

  • Mise en place d’un plan de prévention accompagné de procédures sécurisées  pour les victimes et témoins.
  • Mettre en place une sensibilisation annuelle obligatoire de tou.te.s les salarié.e.s sur leur temps et lieu de travail.
  • Maintenir au plus haut niveau les missions et moyens des Instances Représentatives du Personnel en matière d’Hygiène, de santé et sécurité au travail.

Handicap

Agir contre les préjugés et les stéréotypes qui obligent à se conformer à une norme si pesante que les salariés eux-mêmes, dans leur grande majorité, cachent leur handicap tant à l’embauche qu’après un accident ou une maladie, y compris accident du travail ou maladie professionnelle.

Faire respecter les droits, notamment :

  • par la mise en place d’horaires de travail personnalisés ;
  • pour le droit à la formation, y compris de reclassement, si nécessaire.
  • Obtenir des bilans de compétences avec prise en compte de la situation de santé des salariés. Des outils existent, notamment dans les centres de l’association Ambroise Croizat ;
  • lutter contre les discriminations :
    à l’embauche ;
    salariales ;
    – pour le droit au déroulement de carrière
  • Respecter l’obligation d’emploi de 6 % de l’effectif en créant les conditions d’attractivité pour nos métiers

Agir pour prévenir le handicap :

La prévention des risques est obligatoire, mais échappe souvent à l’intervention syndicale. Les risques recensés sont alors les plus criants, laissant dans l’ombre des pans entiers de causes d’accidents et maladies liés au travail. La question du stress et plus largement des risques psychosociaux sont de ceux-là.

Pour un management socialement responsable :

Alors que les progrès médicaux, scientifiques et technologiques ouvrent des
perspectives toujours plus larges de compensation des handicaps, d’autres barrières
s’érigent :

la contrainte des objectifs avec la prédominance du court terme et du moindre coût;
le passage bien souvent d’une obligation de moyens à une obligation de résultats
sans considération des moyens ;
les nouvelles pratiques d’organisation du travail qui développent polyvalence et
mobilité, mettent les salariés et les services en concurrence au détriment des solidarités d’équipes et de métiers.

Tout cela mène à des exigences de performances toujours plus importantes pour être recruté sur le marché du travail et s’y maintenir.

Agir pour les droits des personnes handicapées, c’est améliorer pour tous l’accès à l’emploi,
la sécurité professionnelle et les conditions de travail.

C’est gagner pour tous, des charges de travail compatibles avec les individus dans leur diversité.

Ci-dessous l’ensemble du cahier revendicatif déposé en 2017

Revendications et propositions de la CGT